Mission de Vie

Chemin01a.jpg

La plupart des personnes en questionnement existentiel se demandent à un moment de leur cheminement comment trouver leur mission de vie. 

Cela sous-entend qu'il faut trouver le plan et le chemin qu'un architecte divin a prévu pour chacun d'entre-nous. Dieu pense à moi, me pose une devinette et attend que je trouve la réponse.... Et comme une seconde divine correspond à notre éternité... C'est bien mais c'est beaucoup d'ego spirituel tout ça. Dieu pense à moi. Dieu m'attend après que je trouve la réponse à sa devinette. Je me suis moi-même posé la question à peu près dans ces termes mais j'avoue en être revenu.

à mon vis, totalement personnel, subjectif à 100%, c'est que la seule chose que l'on a à trouver c'est soi-même. Ce n'est pas d'être ceci ou cela mais de gagner en matûrité, en sincérité envers soi-même pour vibrer de notre propre vibration. Sans artifice, sans chercher à copier un modèle, un gourou ou autre. Commencer par être soi-même ce qui est loin d'être évident compte-tenu de l'éducation que nous recevons tous et qui nous pousse à être conforme à une morale, à un statut social, à un esprit de compétition et donc de comparaison. L'idée n'est pas de se comparer aux autres mais bien de se trouver soi et de proposer à la société qui on est en travaillant dans un domaine qui nous plaît et qui nous permet de vivre confortablement dans ce plaisir. 

Tout résoudre ? à quoi bon ? Ne plus se réincarner ? l'idée est séduisante tant qu'on ne se trouve pas et qu'on n'arrive pas à jouir de son quotidien en vivant dans le confort d'un travail plaisant. Mais losque la vie devient douce en vibrant dans notre propre vibration, en étant réellement nous-même, le fait de passer d'un désir à un autre à chaque fois qu'on l'expérimente; le fait de passer d'un défis à un autre, une fois qu'il est relevé; le fait de faire face à chaque problème qui se présente ne posent plus l'envie de fuir de sa réalité et donc de ne plus se réincarner. Paradoxe cocasse puisque c'est sans doute à ce moment-là qu'on semble prêt à ne plus se réincarner... 

Je pense que la seule réponse à la question existentielle est l'arrêt de la fuite de soi-même. Vaste programme qui semble malgré tout de plus en plus accessible. Les séances de fasciapulsologie que je vous propose ont aussi pour vocation de vous "fluidifier" ( corps/esprit ) pour vous accompagner dans ce cheminement vers vous-même.