Témoignage de Houda Mountassir

(أعتذر للذين يفضلون أن يقرؤوا باللغة العربية، اضطررت لكتابة المقال باللغة الفرنسية. فقط أحببت أن أن أشارككم إياه، طبعا لمن يهمه الأمر  

Qu'est ce que ça veut dire partir en une retraite de deux jours, sous le coaching de Houda Chaloun et Blaise LLorca? Ou plus précisément, c'est quoi le résultat au final ?

 

Je sais que j'ai tardé à en parler, mais il me fallait du temps pour attérir (oui on planait, très haut !), pour retrouver mon état normal et reprendre ma vie quotidienne, mais avec tant de changements intérieurs, changements radicaux peut être...

J'étais dans un état psychique lamentable, j'ai vu l'annonce que Houda a posté sur l'organisation de deux jours de retraite, deux jours intitulés "Accord avec soi". Franchement le titre ne m'a pas beaucoup attiré puisque déjà je ne suis point en désaccord avec moi même, mais ce qui m'a attiré ce sont les termes "Houda", "Yoga" et "Rebirthding". Je n'ai donc pas hésité à contacter cette personne mystérieuse, Houda. Une personne que je connais (superficiellement) depuis plus de quatorze ans, mais que je commence à découvrir à travers ses écrits depuis qu'elle est partie en voyage, après avoir laissé derrière elle sa vie de luxe et son poste d'ingénieur au sein d'une multinationale. 

J'ai donc décidé de participer à la retraite, et j'ai incité une amie à partir avec moi, avant qu'elle ne tombe dans une dépression qui manifeste déjà ses signes !

On est arrivées, un endroit féerique. Sans la moindre exagération. Houda nous attendait avec Blaise et quatre femmes que nous ne connaissions pas. Un peu de tension au début, c'est normal.

Pour casser la glace, pour la fondre, on a commencé par un "exercice" de câlins. Je n'en dis pas plus (question de suspens) ! A travers cet exercice, on a expérimenter l'acte de donner l'amour, tout l'amour, à une personne que tu rencontres pour la première fois. Ce n'est pas tout. On "pratique" le fait de recevoir l'amour, se laisser le recevoir, le sentir....à la fin de l'exercice, il y avait des larmes qui coulaient, certainement. 

Puis on est parti dîner. Au début, chacune de nous portait un masque. Un masque qui dit : Tout va bien chez moi. On échangeait quelques éléments pour nous présenter. Soudain, en parlant de Houda, j'ai dit que j'ai appris d'elle qu'on peut vivre plusieurs vies dans une seule vie, et que ça m'a beaucoup aidé lorsque j'ai eu un problème très sérieux dans ma vie, où je me trouvais obligée de passer par un virage serré. A l'instant où j'ai prononcé ça, j'ai senti un étonnement, un recul de la part de ces personnes "inconnues", comment j'ose parler (de toute aisance) de telles choses très personnelles devant de tels inconnus.

Mais je n'ai aucun mal de le faire. Et c'est pour ça que je suis là. 

Après, c'est comme si l'on assiste à un vieux bâtiment qui se détruit, petit à petit. Les masques commencent à tomber, les véritables personnalités se dévoilent. Et nos esprits se rapprochent de plus en plus. Et le plus important, nos complexes et nos soucis les plus profonds sont sortis et se sont dissipés grâce aux différentes activités pendant cette retraite.

Chacune de nous a senti une grande ouverture au niveau de sa poitrine, mais surtout une légèreté. C'est comme si nous portions de lourds sacs inutiles durant notre voyage de vie. On a senti ça après la séance de rebirthding, où nous avons expérimenté le détachement de notre âme du corps. Une expérience inédite ! 

Sinon, nous avons appris à stopper notre mental et à faire fonctionner notre intuition pour avoir quelque informations. Là encore, nous étions toutes épatées par la capacité de l'intuition à "lire" des personnes inconnues, des choses inconnues. Un atout précieux que nous ne savons pas comment utiliser pour "mieux vivre".

Nous avons beaucoup (et surtout librement) parlé de la vie, de nos vies. Des discussions de haut niveau. Nous avons compris pas mal de notions, nous avons enrichi nos connaissances.....concernant cette vie.

A l'issue de ces deux jours, nous avons compris nos missions dans la vie, nous avons tracé des actions pour améliorer notre quotidien, nous nous sommes débarrassées de sentiments de culpabilité qui nous freinaient, nous avons gagné en estime de soi, nous avons pratiqué et senti l'AMOUR HUMAIN, et nous avons gagné des amies, des soeurs.

Si vous décidez de participer à une telle retraite, j'ai un seul conseil pour la réussir : soyez vous même, jetez tous les masques, et surtout n'ayez pas honte de parler de vos faiblesses. Croyez moi, c'est la clé.